FRAME BASEL 2019

 

Lignes primitives présentielles

Carte Blanche à l’Historienne et Historienne de l’Art Agnès CALLU

À la façon d’une compagnie qui, solidaire dans ses choix et environnements esthétiques, retient la diachronie comme l’uchronie du Présent, Agnès Callu propose un accrochage qui appelle à la rêverie ordonnée quand la ligne structure l’espace-temps. Choisissant des artistes de générations, d’identités et de territoires différenciés et complexes, elle appelle à une réflexion sur la première idée, le geste originel, celui qui, en oxymore, s’avance archaïque dans le même instant qu’il est orné d’un motif dit « contemporain extrême ».  Les courbures géométriques s’envolent dans les intimités corporelles historicistes de Vincent Corpet autant que les trapézistes brisent et déboitent les escaliers piranésiens d’Alessandra Chiffi et Giancarlo Mustich (ArtGamma Gallery) ; les encres d’Eva Jospin, courant sur les portées graphiques de bas-reliefs, réinventent la monumentalité de baptistères et « balcons en forêt » (Galerie Suzanne Tarasiève) ; les pluies et déluges au crayon, exhalant un parfum de fin du monde capturé par Kurosawa, hantent François Réau (Espace Art Absolument) ; les sculptures poudrées, dansant sous l’effervescence d’une pollinisation des matériaux, signent le bestiaire aux composants résiduels de Lionel Sabatté (Galerie Ceysson & Bénétière).

Durant dix jours, la communauté au travail réfléchit à la question : « Qu’est-ce que le Contemporain fait à la Création ? ». Pour consolider le débat et le rapporter à des pratiques culturelles dès lors mondialisées, Agnès Callu invite des éditeurs d’art : les Éditions Hubtopia (Sépànd Danesh), les Éditions Art Absolument (Teddy Tibi) et les Éditions Gourcuff-Gradenigo (Alain de Gourcuff) à réfléchir avec elle aux conditions de circulation de l’Art contemporain au coude des années 2020. Aussi bien, elle présente le Fonds de dotation « L’Art au Présent », créé à l’automne 2018 avec les collectionneurs Georges Franck et Guillaume Saint-Clair. Le Fonds entend développer les initiatives esthétiques et plastiques dédiées à la triade Présent/Actuel/Immédiat et à la singularité de ses traductions dans l’Art ; avec les mêmes fondateurs de ArtGamma Gallery – organisation dont elle assure le conseil scientifique  – programmatique, Agnès Callu expose les fondamentaux de sa collection « Le Dessin au Présent », aux Éditions Alain de Gourcuff, « conçue comme l’exposition livresque d’une Pensée-Dessin inédite surgie de l’atelier des plasticiens, [soucieuse] d’ établir le trajet graphique d’une œuvre, non expliquée mais explicitée, selon les règles d’une critique consciente, sensible, pluridisciplinaire et transnationale avancée par des théoriciens de l’Art »